Traduire ENEDIS en Justice

LINKY, CA SUFFIT !

CONFERENCE PUBLIQUE LE 22 NOVEMBRE 2018 A 20 HEURES, AMPHITHEATRE FACULTE DE DROIT D’EPINAL ORGANISEE PAR « STOP LINKY 88 »

Présentation du LINK-ACTION

Les compteurs Linky posent, nul n’en disconvient, sauf ENEDIS, plusieurs questions fondamentales, dont celle, essentielle, de la santé des citoyens et celle du respect de leur vie privée.

Depuis plusieurs années, l’opération de déploiement fait l’objet d’une vague de contestations judiciaires laquelle, jusqu’à présent, a donné lieu à des résultats contrastés, sans avoir permis de la ralentir ou de la suspendre.

Tout au contraire, nous assistons à une accélération du déploiement, malgré le refus manifesté par certains usagers et l’opposition de certaines collectivités.

Face à une problématique majeure de santé publique et à une atteinte aux libertés publiques, l’essentiel n’est pas de multiplier à l’infini les recours, mais de définir une stratégie unique et centrale permettant de frapper ENEDIS au cœur de sa seule préoccupation : le profit.

Rien ne changera, tant que la rentabilité de l’opération ne sera pas remise en cause.

Engagés depuis plusieurs années aux côtés des malades chronique, de Lyme notamment, nous ne pouvions rester sans réaction face au scandale que constituent les compteurs Linky.

Le 22 novembre 2018, sera l’occasion de vous présenter la stratégie et les actions que nous avons élaborées et que nous vous proposons d’engager.

Il ne s’agit pas d’une action de plus ou d’une action de trop, mais d’une action indemnitaire de grande ampleur destinée à ruiner les ambitions mercantiles d’ENEDIS.

En clair, l’installation du compteur Linky doit devenir un coût, une charge et non plus une source de profit pour ENEDIS.

Catherine FAIVRE et Julien FOURAY
Avocats aux côtés de « STOP LINKY 88 »

3 réflexions au sujet de « Traduire ENEDIS en Justice »

  1. Bonjour. Bonne initiative ! Avec les problèmes d’incendie (maintenant il y a des exemples de feux qui prennent directement dans le linky), les malfaçons des poseurs, la plaque de bois qui devrait être changée, l’installation qui devrait être contrôlée, … il doit y avoir matière à attaquer ENEDIS en justice … Mais vous ne semblez pas prtir sur cette piste. Bonne chance pour votre stratégie !

  2. Voilà une excellente initiative qui mérite une large diffusion. Pourrons-nous bénéficier d’un compte rendu de la conférence et des propositions stratégiques de lutte. Est-ce que le cas échéant l’équipe d’avocats a prévu des correspondants relais dans toutes les régions pour mettre en oeuvre l’action judiciaire qu’ils envisagent.

Répondre à Hardy Hélène Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *