ENEDIS et ses sous traitants pratiquent le harcèlement et l’intimidation envers les usagers

A Epinal et à Saint Dié les sociétés PAINHAS et AGISCOM sous traitantes d’ENEDIS pour la pose des compteurs Linky, tentent par tous les moyens de forcer les usagers opposés au remplacement de leur compteur électrique, d’en accepter la pose. Ils mettent en œuvre pour cela toutes sortes sortes de pratiques plus ou moins délictueuses et dans tous les cas moralement scandaleuses :

Harcèlement téléphonique, (une dame qui refuse Linky a reçu deux appels téléphoniques originaires du même numéro (identifié comme celui de l’opérateur sous traitant) simultanément. Un sur son téléphone fixe, l’autre sur son portable!
De nombreux usagers reçoivent quantité d’appels téléphoniques, alors qu’ils ont clairement exprimé leur refus.

Harcèlement physique, visites répétées au domicile de l’usager par plusieurs agents  du sous traitant ou d’ENEDIS, jusqu’à sept fois en peu de temps.

Demandes intempestives, les agents exigent de photographier les compteurs existants même lorsque ceux-ci sont situés à l’intérieur du logement.
Les opérateurs téléphoniques insistent lourdement auprès des usagers pour connaître les raisons de leur refus.

Menaces injustifiées et scandaleuses,si vous refusez vous devrez payer le passage deux fois par an du releveur, facturé chaque fois 70€.” Un cadre d’ENEDIS a même osé annoncer en réunion publique “que le releveur passerait tous les mois chez les récalcitrants qui seraient facturés d’autant” !
Selon les mêmes, “vous devrez tôt ou tard accepter le remplacement de votre compteur et il vous sera alors facturé.” (Les prix varient en fonction de l’agent qui estime sur place à combien se monte le prix de la peur ).

Ces pratiques sont scandaleuses et certaines sont illégales. Ne vous laissez pas impressionner, les menaces proférées, notamment les menaces financières ne reposent sur rien; et en tout état de cause le combat collectif que nous menons et qui s’amplifie chaque jour empêchera qu’elles se réalisent dans l’avenir, si la mauvaise idée venait au gouvernement de légiférer dans ce sens.

RESISTEZ : Relevez précisément les faits dont vous êtes victimes ( date, heure, N°de tél, menaces, visites etc…) . Demandez systématiquement les noms prénoms et société des agents qui vous rendent visite, Relevez les N° d’immatriculation de leurs véhicules et transmettez-nous ces informations par mail ou courrier.

Notre association réfléchit, avec un cabinet d’avocat à l’ouverture de procédures contentieuses devant les tribunaux.

Nous avons adressé en recommandé avec AR un courrier de mise en demeure à chacun des sous traitants vosgiens. Vous trouverez copie de ces courriers ici :

lettre à AGISCOM, (Saint Dié)
lettre à PAINHAS, (Epinal)

Une lettre aux salariés d’ENEDIS et de ses sous traitants est disponible en téléchargement ici. Vous pouvez la donner aux agents qui vous rendent visite et l’afficher sur votre compteur

Ce que nous demandons est très simple : quand un usager exprime son refus du compteur, sa volonté doit être respectée et il n’a pas à subir des relances incessantes sous quelques formes que ce soient de la part d’ENEDIS et de ses sous traitant.
La municipalité de Gérardmer à adressé un courrier à ENEDIS dans ce sens

QUAND UN USAGER DIT NON, C’EST NON, ET BASTA !

3 réflexions au sujet de « ENEDIS et ses sous traitants pratiquent le harcèlement et l’intimidation envers les usagers »

  1. Je viens actuellement de me faire agresser verbalement par un agent (qui a refuser de me donner son nom) parce que je refuser pour la 4eme fois en 2 mois, leurs prises de rendez-vous pour chabger les compteurs électrique.
    J’ai eu le droit à des insultes en tout genre et des menaces.
    Sans compter les appels ( presque une centaine en 4 mois ).
    J’aimerais que quand on dit non cela reste non. C’est dingue qu’un tel harcèlement soit possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *